dlc-police



Le but de l’article est d’essayer de décrire assez objectivement le déroulement de cette convention et de donner un peu toutes les infos qui pourraient vous donner envie d’y assister l’année prochaine.

L’ensemble des photos de cet article soit proviennent du site de People con (watermarks sur chaque photo, à ne pas enlever si vous souhaitez récupérer une photo), soit sont des photos que j’ai prises. Les noms des photographes et des liens vers les pages présentant leur travail sont disponibles sur le site de People Con : http://www.people-convention.com/pages/conventions-passees/darklight1.html

 

Quoi, quand, où

La première édition de Darklight con a eu lieu les 29 et 30 avril 2017 à l’hôtel Hilton Charles de Gaulle, lieu où il est très facile de se rendre en avion ou en RER.

Cette convention est organisée par l’excellente équipe de People Con (au cas où, je précise pour la suite : je ne fais pas partie de cette entreprise (hélas), et personne ne m’a demandé de dire ça. Je dis ça parce que je le pense).

Il s’agissait de la première convention Supernatural de cet organisme, mais ils ne sont pas pour autant débutants dans le monde des conventions. Vikings, Harry Potter, Once Upon A Time … People Con œuvre sur de nombreux univers depuis des années

 

  

Les guests

 

Ils ont l'air bizarre mais je vous promets qu'ils sont merveilleux. Et bizarres. L'un n'empêche pas l'autre

(Attention, si vous être au tout début de la série, cette section peut comporter des spoilers puisque je cite des noms de personnages. Si vous êtes dans ce cas, lisez juste les noms sans la suite des textes et passez à la section suivante)

Pour cette première édition, cinq guests étaient présents. Cela peut sembler peu par rapport à d’autres conventions, mais pour ma part j’ai trouvé cela très bien. Rien que Richard, Rob et Matt suffisent à mettre l’ambiance, ce sont des habitués des conventions et ils ont un talent fou pour créer une atmosphère de folie

Extra guest (c’est-à-dire un guest dont les extras valent plus chers que pour les autres. Cela dépend généralement de l’importance du guest dans la série) :

 


Mark Sheppard : il incarne le rôle de Crowley le roi de l’Enfer dans Supernatural, et a également joué dans de nombreuses autres séries telles que Firefly, Doctor Who ou encore X-Files.

 

 

 

 

 

 

 

Les autres guests étaient classés comme regular :

 


Richard Speight, Jr. : Mon chouchou de tous les chouchous. Il joue le Trickster/l’archange Gabriel (oui le nom du blog et mon pseudo viennent de là) dans la série, et a également joué dans Band of Brothers, The Agency, The Evil Gene (film),  Jericho, ou encore Kings of Con (co-écrit et dirigé avec Rob Benedict)

 

 

 

 

 

 

 

Rob Benedict : Il incarne le rôle de Chuck/Dieu dans Supernatural et joue dans le groupe Louden Swain (guitare et lead vocal). Il a également joué dans Kings of Con, la série qu’il a co-écrit et dirigé avec Richard

 

 

 

 

 

 

 

 


Matt Cohen : il joue John Winchester le jeune ainsi que l’archange Michael. Il apparait également dans la série General Hospital et a fait des apparitions dans les séries Criminal Minds : Beyond Borders ou encore NCIS Los Angeles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mark Pellegrino : le diable en personne, le mal incarné, le premier rebelle…. En bref, Mark incarne Lucifer dans Supernatural. Il joue également dans la série Lost ou encore 13 reasons why.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les activités proposées

Outre les traditionnels autographes, panels, photos et meeting rooms, divers activités payantes et gratuites étaient proposées.

Le samedi soir était organisée une soirée et un concert de Rob. Durant la soirée précédent le concert, les guests étaient présents pendant environ une heure pour des photos (prises par le staff People Co, les photos personnelles n’étaient pas autorisées) et passer de table en table pour discuter quelques minutes avec les fans.

Le concert de Rob a eu lieu après la soirée. Les quatre autres guests présents sont venus sur scène le temps d’une chanson, voire de plusieurs pour certains, que ce soit pour chanter ou dans le cas de Mark Sheppard pour jouer (note : avant d’être acteur, Mark S est batteur)

En parallèle de la soirée (pendant la première partie, lorsque les guests n’étaient pas présents à la soirée) a eu lieu un dîner. Cet extra était très limité en nombre : les VIP et trois autres personnes seulement.

La private session était l’occasion de discuter avec les guests et de prendre des selfies avec eux.

L’apéritif consiste en une discussion avec les guests autour d’un verre.

 

Des activités non payantes étaient également proposées, et permettaient parfois de gagner des prix : concours cosplay, quizz…

 

Le planning et déroulement de la convention

La première étape était de récupérer le pass et les extras achetés d’avance. Un guichet avec une file par type de pass était mis en place le vendredi soir jusqu’à 20h, ainsi que le samedi matin.

La convention a débuté le samedi matin avec un panel général d’ouverture. Les différentes activités, photos et panels se sont déroulés sur les deux jours, comme l’attestent les photos qui suivent. La convention s’est achevée sur une cérémonie de clôture et l’annonce de DarkLight Con 2.

Planning du samedi (source : photo du livret) :

20170620_135036

Planning du dimanche :

20170620_135044

L’accès aux photos et autographes se fait grâce à des appels sur deux grands écrans placés dans la grande salle. Les appels se font par groupe (chaque personne est assignée à un groupe grâce à son type et numéro de pass).

Les prix des pass et extras

Je n’ai hélas pas noté l’ensemble des prix. L’ensemble de cette section sera donc écrit de mémoire et les prix peuvent donc être approximatifs

Les pass (attention, les noms des pass ont changé pour la future édition 2018) :

-pass Savior : 419 euros. Placement dans les premiers rangs, autographes et photos solos de l’ensemble des regular guests

-pass Shadow : 259 euros. Placement derrière les Savior, tous les autographes des regular guests et une photo d’un regular guest au choix. Il s’agit du pass que j’avais, plus de détails dans l’article à venir sur « ma » DarkLight Con

-pass Nightmare : 159 euros. Placement derrière les Shadow, tous les autographes des regular guests.

-pass VIP : vendus aux enchères quelques semaines avant la convention (d’après ce que je sais, les prix ont tourné entre 1850 et 2200 euros). Globalement, tout est inclus.

 

Les photos solos :

Extra guest (Mark Sheppard) : 55 euros

Regular guests (Richard, Rob, Matt, Mark Pellegrino) : 45 euros

 

Les photos duos/trios/groupe

Duo Richard&Rob : 100 euros

Duo Mark&Mark : 100 euros

Trio Richard&Rob&Matt : 135 euros

Trio Richard&Matt&Mark P : 135 euros

Groupe (tous les guests) : 190 euros

 

Les autographes :

Extra guest (Mark Sheppard) : 30 euros

Regular guests (Richard, Rob, Matt, Mark Pellegrino) : 25 euros

 

Autres extras :

Meeting rooms : 120 euros pour les regular, 160 euros pour Mark Sheppard

Soirée (concert inclus) : 130 euros

Concert : 25 euros

Dîner : 300 euros (pas sûre)

Private session : je ne sais plus

Apéritif : 250 euros. Je crois.

 

Le DVD de la convention était vendu au prix de 25 euros. Il s'agit en fait d'une réservation, ils seront envoyés dès leur réalisation.

Il était possible d'obtenir une copie numérique de ses photos pour 15 euros, qu'il s'agisse d'une seule photo ou 50. 

 

Des promos sur les meeting rooms et certaines photos avaient été proposées début avril.

 

Divers

L’anglais

C’est une grande source d’inquiétude pour beaucoup de gens. Si certains guests parlent un peu français (spéciale dédicace à Richard et son magnifique franglais), la majeure partie des échanges se fait néanmoins en anglais. Des traducteur-ice-s étaient présent-e-s lors des panels, des photos, des autographes… en bref, à tout moment, prêts à aider les personnes en difficulté.

A titre personnel, je n’ai pas besoin d’aide sur ce point, parlant couramment anglais, mais je trouve tout de même ça bien de permettre aux personnes ne parlant pas du tout anglais de suivre. Les traductions lors des panels n’étaient pas « envahissantes » et ne cassaient pas le rythme. Toutes mes félicitations à la traductrice qui a vaillamment résisté à Richard et Rob le samedi (car ils n’arrêtent JAMAIS) et à Mark Sheppard (qui en règle générale aime bien embêter les gens).

 

Les tickets d'extra

Les extras sont fournis sous forme de tickets en papier glacé portant le nom de l’extra, du guest concerné, et le jour (dans le cas des extras existant les deux jours, comme par exemple les photos solos). Ces tickets sont vraiment pratiques et très clairs.

 

Le staff

Toujours présent, prêts à aider, à renseigner... le staff était vraiment au top à tout moment de la convention. On peut applaudir Brice, le chef de tout ce petit monde, qui a tenu à la main l'un des projecteurs pendant tout un panel. 

Tout est fait pour que chacun ait la possibilité d’accéder à ses extras dans les meilleures conditions possibles. En cas de clash de planning (par exemple en cas de photo tombant au même moment qu’une meeting-room), le signaler au staff permettait de passer aux photos parmi les premiers afin de ne rien manquer. 

Les photographes, que ce soit de studio, des panels ou encore en backstage pendant les autographes et autres extras, étaient vraiment bons. Je ne dis pas ça à la légère, il y a parfois des photographes de conventions qui sont mauvais (je pense à un photographe d'une autre convention en disant cela). Lumière, cadrage, composition.... les photographes se donnaient vraiment à fond pour nous permettre d'avoir les meilleures photos possibles. Le fait de pouvoir récupérer des photos des panels et autres est vraiment une bonne chose

Bilan

 

 

Sur les trois conventions Supernatural que j'ai pu faire, c'était de loin la meilleure. Organisation, staff, guests, déroulement, activités... tout était vraiment au top. Certains m'ont dit que je pensais ça parce que je n'ai "pas fait de grandes conventions avec les têtes de série". Détrompez-vous, j'ai déjà rencontré Jared, Jensen et Misha en convention. Et mon avis ne change pas, DarkLight Con est la meilleure convention à laquelle j'ai assisté

D'après les nombreux commentaires sur Facebook, sur le livre d'or du site de la convention et les réactions de tous les gens avec qui j'ai pu en parler, les avis sont unanimes : les gens ont adoré. La vente des pass de DarkLight Con 2 a été l'occasion de constater cela à nouveau : l'ensemble des pass Angel (équivalent des pass Savior de la première édition) a été vendu en moins d'une heure, dont le mien. Rendez-vous les 26 et 27 mai 2018, même endroit !